• Nombre de visiteurs :14,432

    Prévention

    Plus l'AVC est détecté tôt, moins les risques de séquelles sont importants.
    L’AVC, souvent appelé « attaque cérébrale » est provoqué par un arrêt brutal de la circulation sanguine à l’intérieur du cerveau, qui entraîne la mort des cellules cérébrales. Deux mécanismes peuvent être à l’origine de l’interruption de la circulation sanguine : Dans 80% des cas, il s’agit d’un « bouchon » dans une artère souvent dû à l’accumulation de graisses sur la paroi des vaisseaux sanguins (infarctus cérébral), Dans 20% des cas, l’AVC est la conséquence de la rupture de vaisseau sanguin entraînant un épanchement de sang dans le cerveau (hémorragie cérébrale).
     
    L’AVC représente la 3ème cause de mortalité chez l’homme et la 2ème chez la femme, après les cancers et l’infarctus du myocarde.
     
    L’AVC est une course contre la montre : plus la prise en charge est rapide, moins les séquelles sont importantes.
    A l’apparition des premiers symptômes, il faut appeler le 15 pour faire intervenir les secours rapidement. 60 % des victimes d’AVC meurent ou restent handicapés, il est donc important de connaître les signes avant-coureurs et d’agir rapidement. Le symptôme le plus fréquent d’AVC est un relâchement soudain du visage, du bras ou de la jambe, le plus fréquemment d’un seul côté.
    Voici les autres signes :

    La rhinopharyngite (communément appelée rhume ) est une infection fréquente et généralement bénigne des voies aériennes supérieures (fosses nasales et pharynx) par un virus ( rhinovirus, adénovirus ou coronavirus).

     
    Zircon - This is a contributing Drupal Theme
    Design by WeebPal.